Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / PRATIQUER l'éco-rénovation / Conseils techniques / Restaurer ou entretenir / Menuiseries extérieures

Entretenir ou restaurer ces menuiseries extérieures

Les menuiseries extérieures participent pleinement à la qualité de votre façade. Mais tous les matériaux sont soumis au vieillissement. Pour les menuiseries bois, cela se traduit généralement par une déformation aussi appelée fluage*, entrainant des problèmes d'étanchéité et de fermeture des menuiseries.

Les fenêtres

L'état de conservation de la fenêtre dépend de sa qualité d'exécution, de son exposition aux intempéries et de son entretien régulier. Les éléments en bois, tout comme n'importe quel élément de la charpente, sont soumis aux dégradations induites par l'humidité et le soleil. Les mouvements du bâtiment peuvent altérer la structure des menuiseries, ainsi que son bon fonctionnement. Le bois résiste cependant bien à ce type de sollicitation. C'est un matériau qui peut s'adapter à la déformation de la structure de la maison tout en gardant sa fonctionnalité.

Pathologies : déchaussement des vitrages

  • soit lié aux vieillissements des divisions horizontales en plomb ou en petits bois
  • soit lié  à la dégradation des joints au mastic.

Conseils techniques

Les fenêtres anciennes en bois sont dans certains cas réparables. Le remplacement d'un montant est possible avec l'aide d'un menuisier spécialisé. L'usage du bois est recommandé pour différentes raisons :

  •  Le bois s'adapte aux déformations de la structure
  •  Le bois permet la pose du double vitrage, assurant une bonne isolation. Il faut veiller à réduire la taille des menuiseries.
  • Le bois est un matériau durable avec un minimum d'entretien. Le bois permet de conserver une bonne étanchéité avec les années. Il ne produit pas de déchets, son impact environnemental est favorable : il ne dégage pas de vapeurs toxiques, c'est un matériau recyclable.
  • Le bois s'harmonise davantage dans le paysage urbain par sa teinte et sa taille. Il nécessite des menuiseries aux profils relativement fins.
  • L'équilibre entre la surface vitrée et les profilés bois permet d'optimiser l'apport de lumière naturelle tout en respectant le caractère architectural des patrimoines. Cela leur confère une harmonie et une patine.

Le maintien des proportions et des divisions existantes est à respecter. La menuiserie se positionne comme celle d'origine.

  • Dans les maisons en pierre : en feuillure, dans l'épaisseur du mur, derrière l'encadrement de pierre, jamais au nu extérieur de la maçonnerie.
  • Dans la maison à pans de bois : dans le cadre existant. Surtout ne jamais découper le pan de bois pour installer une fenêtre aux dimensions standardisées. Cela entraînerait une déformation de l'ensemble de la structure du bâtiment."

Dans certains cas, les petits bois pourront être posés en applique par collage directement sur le verre, à l'intérieur et à l'extérieur. Evitez que la pose se fasse à l'intérieur du double vitrage, car le relief et le découpage participent à la mise en valeur de la menusierie. Les rejets d'eau seront de préférence en bois ou dans la même teinte que la menuiserie. C'est la partie la plus exposée aux intempéries et nécessite de ce fait un entretien et une surveillance accrus.

Les portes et les volets

Les portes d'entrées peuvent très bien être restaurées et adaptées, afin de convenir à un usage moderne.
Pour assurer une meilleure solidité et étanchéité à l'air et à l'eau on peut y adjoindre un cadre fixe à l'intérieur. Elle sera décapée et protégée par une lasure ou de l'huile de lin. Evitez les teintes sombres ou orangées. Selon les patrimoines, la mise en peinture est aussi tout à fait souhaitable. Lorsqu'une porte est changée, évitez de surcharger le décor. Les ornements sont le plus souvent simples. Pour les raisons énoncées plus haut, privilégier le bois.
Les ferrures (clenches, loquets, béquilles) peuvent être réparées, sinon optez pour des formes simples et des proportions proches du modèle d'origine.


Les portes de grange et les portails, soumis aux remontées d'eau par rejaillissement, se dégradent principalement à leur base, laissant le soin aux champignons d'altérer les planches de bois. Les éléments de quincaillerie tels que les ferrures, les pentures, les gonds, les loquets, les clous, rouillent et perdent leurs caractéristiques techniques, causant le démembrement des menuiseries.

Conseils techniques

Entretenir les ancrages, au niveau des maçonneries ou du pan de bois,pour éviter l'apparition de jeux. Les portails et les portes charretières peuvent être renforcés et restaurés. Comme pour la porte d'entrée, un bâti fixe peut y être adjoint pour assurer sa solidité. Le remplacement se fera par une porte en bois, en veillant à être proche du modèle d'origine.

La restauration des volets est à privilégier au dépend de modèles standardisés.

  • Si le contreventement doit être remplacé, évitez ceux avec lames et écharpes en Z. Ils ne sont pas traditionnels.
  • Conserver les ferrures qui tiennent solidement dans l'encadrement et qui ne sont pas trop rouillées.
  • S'il y a lieu de les changer, préférez des fixations en acier inoxydable afin d'éviter l'éclatement de la pierre.
  • Les volets sont généralement peints (voire lasurés) en harmonie avec la teinte de la façade, des encadrements et de la menuiserie.

Pour bien comprendre les menuiseries extérieures traditionnelles, rejoignez cette rubrique.

 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?