Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / PRATIQUER l'éco-rénovation / Conseils techniques / Restaurer ou entretenir / Abords

Réinventer les abords de votre maison

Aujourd'hui, la fonction agricole a bien souvent disparu. L'aménagement des abords de la maison, peuvent être repensés et conçus  afin de s'inscrire de manière cohérente dans l'existant et son environnement paysager.

  • Respecter l'existant en prenant en compte les proportions de l'ensemble bâti, le volume, le rythme des façades, les accès,
  • Prendre en compte l'orientation et donc l'ensoleillement,
  • Choisir des plantations locales en fonction de leur ampleur s'harmonisant avec le lieu et ses contraintes (proximité de bâtiment, de réseaux aérien et souterrain, voies de circulations, ombre portée),
  • Prévoir une cuvette d'arrosage, en ménageant un volume de terre meuble pour le bon développement des racines,
  • Valoriser les éléments patrimoniaux existants tels les puits, les fontaines, les auges, les canaux d'écoulements de l'eau et éviter l'ornementation en pastiche

Jardin sur rue des maisons cour

Les arbustes sont les plus adaptés, à ce petit jardin dès lors que l'on ne crée pas d'alignement, de fermeture visuelle qui pourrait remplacer la clôture. Les arbres sont assez rare dans ce type de jardin réduit. Un arbre à grand développement risque de dépérir par manque de place et ses racines peuvent altérer les fondations des constructutions.
Les plantes grimpantes  poussent vite en transforment rapidement un mur triste, en u mur végétal coloré. Le long de la façade, on leur attribue comme support, des treillis, des structures métalliques.
Espèces à privilégier : glycine (si régulièrement taillé), chèvrefeuille, clématite, rosier grimpant, lierre à feuillage vert …

L'usoir des maisons bloc

Typiques des villages Lorrains et d'Alsace Bossue, il est conseillé de ne jamais clôturer cet espace semi-public afin d'éviter toute fermeture, qui modifierait l'identité même de la structure villageoise.
Au niveau du sol : il est intéressant de privilégier des surfaces enherbées en alternance avec des surfaces minérales :

  • pour les plantations, travailler sur un aménagement simple et limité en pied de façade,
  • pour les accès et bandes piétonnes, utiliser terre battue, concassé, pavés ou dallage en pierres issus des carrières locales. Ces revêtements de sol sont perméables et favorisent l'infiltration des eaux de pluie.

Espèces à  privilégier : Rosiers, glycine, vignes ou poiriers en espaliers."

Les clôtures

En bois
L'entretien est sommaire : lasure, peinture minérale et remplacement des lattes abîmées. Si l'ensemble doit être changé on restera en cohérence avec le dessin et les matériaux d'origine de la clôture.

En pierre
Pour maintenir un mur en pierre sèche en bon état il s'agit d'entretenir régulièrement les couvertines et le purger des plantations (des ligneux*) et de leurs racines. Certaines plantes herbacées peuvent néanmoins être conservées (fougères, ...) Si le mur présente des gonflements et des déformations, il est préférable de déposer et remonter l'ensemble avec une reprise des fondations. Pour les murs maçonnés, il est souvent nécessaire de reprendre les joints au mortier de chaux naturelle. Les joints défectueux doivent être grattés sur 3 cm au minimum et remplis à la truelle, la finition se fait au nu de la pierre lorsque celui-ci n'est pas enduit.

La végétalisation pour accompagner le confort de votre habitation

Les principes d'aménagement de l'espace extérieur des maisons traditionnelles sont en cohérence avec leur environnement climatique.

  • Au sud :  privilégier la plantation d'arbres à feuilles caduques afin de créer de l'ombre en été et de favoriser l'ensoleillement donc un apport de chaleur passif en hiver.
  • Les plantations en pied de façade permettent d'assécher le mur. La bande de terre le long de la façade permet une évacuation de l'humidité (remonté par capillarité du sol) contrairement au béton ou au bitume.
  • La présence des plantes vivaces et grimpantes sur la façade permet de maîtriser l'hygrométrie et de tempérer les murs.

Principes bioclimatiques : L'inclinaison du soleil selon les saisons

Les auvents, les arbres ou plantes grimpantes peuvent protéger du soleil en été.
La lumière rasante de l'hiver pénètre par les fenêtres sans être arrêtée par les auvents ou la végétation puisque les feuilles sont tombées…

 

Pour bien comprendre comment se sont constitués les espaces extérieurs de nos maisons traditionnelles, consulté la rubrique comprendre les abords.

 


En complément

Fichiers joints :

  • Guide_des_vegetaux_Tome_1_Choisir_les_plantes3.pdf
    Télécharger
    Choisir ces plantes locales pour l'est de la France (Alsace, Lorraine, Champagne, Ardennes ) : arbres, arbustes, ... en fonction des types de sols
  • Guide_des_vegetaux_Tome_2_Planter_cultiver_entretenir1.pdf
    Télécharger
    Comprendre comment Planter, cultiver, entretenir pour l'est de la France (Alsace, Lorraine, Champagne, Ardennes ) : arbres, arbustes, ... en fonction des types de sols
  • fiches- techniques arbres et haies de Lorrainees-a3-l1351159494.pdf
    Télécharger
    Pour comprendre comment installer, planter, et entretenir vos arbres et vos haies
  • Guides arbres et haies de Lorraine
    Télécharger
    pour comprendre l'importance des végétaux locaux dans le paysage

Liens :


 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?