Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / PRATIQUER l'éco-rénovation / Démarche / Première étape : Etat des lieux / Tirer partie de l'environnement

Tirer partie des éléments environnants votre projet

Orientations, masques solaires et constructifs

Il est utile d'apprécier les prospects, les ombres projetées en toutes saisons, les effets des formes bâties et l'insolation du bâtiment. Des logiciels, même libres ou gratuits, permettent une représentation informatique des volumes du bâti, du voisinage et des collines lointaines, et réalisent une simulation des ombres portées à n'importe quel moment de l'année. Ils remplacent la maquette en 3 dimensions plus longue à réaliser. En vue des étapes suivantes– planification et construction – il est cependant conseillé d'engager un architecte expérimenté dans la rénovation du bâti ancien dès l'établissement des relevés.

TIRER LE M EILLEUR PARTI DE SON IMPLANTATION


Climat, microclimat, végétation

Sous cette même latitude et longitude, l'observation de la végétation locale, la connaissance du climat et surtout du microclimat local permettent de compléter les relevés. En intégrant ce savoir devenu rare, l'architecture du bâtiment et certainespathologies constatées peuvent être mieux comprises. Ces conditions doivent être consignées et représentées au moins sur un plan de masse élargi.
Les recherches sont basées sur les statistiques annuelles de Météo-France, d'éventuels relevés complémentaires locaux, les moyennes des températures, les précipitations, la nébulosité et l'hygrométrie, l'orientation, la fréquence et la vitesse des vents (rose des vents), le contexte urbain ou/et naturel, les matériaux de surface situés en périphérie du bâtiment.

Eau et sol, réseaux

Après celle du contexte visible, la connaissance du contexte sous-terrain permet d'appréhender la nature, les portances et porosités des sols, la présence d'eau. Ces relevés et observations expliquent souvent certaines pathologies  courantes : remontées capillaires, tassements de fondations, fissurations, mouvements de structures essentiellement. Ces études géotechniques doivent être réalisées par un spécialiste.
Un relevé graphique et exhaustif des réseaux communaux de proximité est impératif. Au-delà, il doit être complété par celui des réseaux présents sur la propriété même. Il convient ainsi de reconnaître réseau d'assainissement, réseau d'eau potable, drains et regards, réseaux électriques publics et privés, réseaux téléphoniques et gaz le cas échéant.
Des architectes travaillant sur la base d'un diagnostic complet pour établir une planification, réuniront toutes ces informations.

Flux, bruit, vues, voisinage

Sur le même plan de masse, il convient, après observations minutieuses, de reporter les flux de personnes et de matériels, les intrants et les sortants, les sources d'émissions de bruit diurnes et nocturnes, les vues détaillées à privilégier ou à restreindre, notamment en direction du voisinage proche. Ce dernier doit être identifié et connu, tant en terme d'émetteur que de récepteur de nuisances.

Energies renouvelables

Chaque site est propice au recours à une ou plusieurs formes d'énergies renouvelables. Cependant certaines ne sont pas toujours facilement exploitables. Il convient d'en établir la liste et vérifier le potentiel de chaqu'une:
potentiel solaire (thermique et/ou photovoltaïque) , bois énergie (fournisseur local ou personnel), nappe phréatique (présence et suffisance).

Le solaire thermique,  pour la production d'eau chaude sanitaire, est aujourdhui le dispositif le plus rentable.

 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?