Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / ENCOURAGER l'éco-rénovation / Construire ou rénover ? / S'intégrer dans le paysage / La pente naturelle

La pente naturelle

  • La solution envisagée me permet-elle un accès facile des véhicules ? Un accès facile à mon jardin ?
  • Comment limiter les mouvements de terrain ?
  • Comment  ma  construction  va-t-elle s'inscrire dans le paysage ?

Faire des contraintes de topographie un atout

Un bâtiment penche...La topographie est un élément déterminant de tout projet de construction. Que le terrain soit plat ou en pente, on peut en tirer parti, sans chercher automatiquement à le niveler pour retrouver une plateforme plane.
En montagne, les terrains constructibles sont le plus souvent en pente plus ou moins prononcée. Comment tirer parti de la topographie et la forme du terrain pour implanter sa maison ? La construction dans une pente n'impose pas toujours de terrassement. Les remblais et les déblais sont à minimiser,afin d'en maîtriser le coûtet de respecter la structure naturelledu terrain. Chaque  type  d'implantation  présente  ses  avantages  et  ses  contraintes.  Le  choix  d'une attitude déterminera en grande partie l'organisation et la volumétriedu bâtiment.

Il existe quatre types d'implantation :

  • en surplomb, décollée du sol en porte-à-faux ou perchée sur des pilotis
  • en cascade, avec succession de niveaux ou de demi-niveaux suivant le degré d'inclinaison
  • encastrée, voire semi-enterrée
  • posée sur un plat terrassé

Penser la construction en préservant le terrain naturel

Les enjeux d'une insertion réussie

Comprendre la topographie du terrain naturel Comment positionner son batiment dans la pente

Le relevé  topographique est  indispensable  pour  optimiser  les  cheminements  et  les  accès  des véhicules,  afin  de limiter  les  murs  de  soutènement  et  les  rampes  trop  pentues.  La  gestion de la voiture sur des terrains à forte pente est complexe. Idéalement, on regroupe un espace de stationnement à proximité directe de la rue.

  • Eviter de nombreux aléas de chantier grâce à un relevé précis du terrain.

  • Privilégier des aires de stationnement en bordure de voie directement accessibles depuis le bâtiment principal ou ses annexes (coût moins élevé, neige).

Comment tirer parti du relief naturel pour construire

Terrain plat : éviter les effets taupinières

Le garage en sous-sol est peu adapté aux terrains plats. On privilégiera des solutions degarage accolé ou en annexe à rez-de-chaussée,directement accessible depuis le terrain naturel.

Constituer des pentes sur un terrain plat augmente le risque d'inondation des garages en sous-sol et complique les accès (en particulier des personnes à mobilité réduite).

Dans la pente : s'adapter aux courbes de niveau

Les  niveaux  de  plancher  sont  à  concevoir selon le terrain naturel pour optimiser les relations directes entre les espaces intérieurs et extérieurs.

Créer des accès de plain-pied à chaque niveau du bâtiment.

Ménager la topographie du lieu

Eviter les remblais et les décaissés de terrain

L'enjeu est de conserver la structure du terrain naturel. Les aménagements créés doivent être des espaces extérieurs accessibles et aux pentes praticables. Des mouvements massifs des sols, une habitation en fort surplomb, un terrain mis à nu marquent fortement le paysage.

Proscrire tous mouvements de terrains permet d'économiser des frais de chantier et de transport, tout en limitant l'impact environnemental global de la construction.

S'articuler avec le terrain naturel

On peut réutiliser des remblais et déblaisen évitant de constituer des talus sans destination. Créer des terrasses successives en continuité du terrain naturel, séparées par des murets, permet d'utiliser pleinement le jardin, contrairement aux talus

Un terrain en terrasses ralentit le ruissellement des eaux.

Une maison contempraine lancer dans la pente

Cette construction s'accroche à la rue pour libérer en contrebas une vaste prairie. De sa situation en surplomb, les habitants dominent la vallée. Le jeu des volumes tout en longueur permet de bien adapter la construction au terrain naturel.

Frohmuhl : apprivoiser un versant pentu / architecte : Claire Keller

zoom, respecter le relief naturel du terrain

Tout  bon  projet  devrait  s'adapter  à  la  topographie d'un  terrain  et  non  l'inverse.  Dans  la  majorité  des
cas,  le  terrain  naturel  avant  opération  et  le  terrain fini  après  chantier  devraient  être  exactement  les
mêmes. L'enjeu est d'adapter les constructions aux pentes  et  non  de  transformer  la  topographie  d'un site. Cependant, des terrasses peuvent être imaginées  si  elles  permettent  la  création  d'espaces  de vie, de cultures.

Et dans le permis de construire?

Chaque terrain est caractérisé par une topographie particulière, qui détermine le projet de construction qui s'y implante. L'objectif est de respecter la pente naturelle du site. Ceci se traduit essentiellement dans la coupe d'insertion paysagère(en indiquant les niveaux du terrain naturel et du terrain fini), et dans la perspective d'intégration paysagère.


En complément

Fichiers joints :

  • Construire en pied de coteau
    Télécharger
    Construire en pied de coteau exposé au nord, Exemples issus du Concours d'idées, PNR Loire-Anjou-Touraine

Liens :


 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?

Faites le point sur votre projet :