Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / ENCOURAGER l'éco-rénovation / Construire ou rénover ? / Participer à un urbanisme durable / Vivre ensemble

<meta property=

Vivre ensemble

Tisser des liens et respecter mes voisins

Une ronde autour d'un arbreUne  construction  s'inscrit  nécessairement  dans  un contexte habité, et présuppose la présence de voisins,
plus ou moins proches. Pour vivre ensemble nous devons respecter un certain nombre de règlesde savoirvivre. Il s'agit d'éviter les nuisances, permettre l'accès à la lumière, ne pas boucher les vues, respecter les droits de passage...
Le vivre ensemblecommence dès la conception du projet. Une fois le site choisi, une concertationpermet de prendre en compte l'avis de vos voisins, et ainsi instaurer des relations de bon voisinage. Puis un choix éclairé de procédés de mise en oeuvre réduit les nuisancesen phase chantier. Il s'agit par la suite d'habiter tout en respectant le voisinage.
En France, le modèle d'habitat privilégié est la maison individuelle. La pression du foncier nous invite à revoir ce modèle. Ces dernières années voient apparaître en France un modèle d'habitat groupé, qui mutualise certains locaux techniques ou des espaces extérieurs, réduisant ainsi les fraiset permettant de profiter d'espaces plus vastes.

 

Les bonnes questions à se poser Un éco quartier

  • Puis-je réaliser mon projet tout seul ?
  • Comment  prendre  l'avis  du  maire, des  riverains  depuis  l'émergence  du projet ?
  • Comment ma construction va-t-elle impacter la vie de mes voisins ?

Les enjeux

Choisir son type d'habitationRepnser la façon de vivre ensemble

La pression du foncier nous invite à revoir le modèle du pavillon. En effet, l'habitat collectif individuel permet de faire des économiesdepuis l'achat en commun des matériaux, jusqu'au partage d'une buanderie, d'une chaufferie, voire d'un véhicule. C'est avant tout un choix de mode de vie.

Pensez à mutualiser des équipements ou des jardins, afin de profiter d'espaces extérieurs et intérieurs plus vastes et de réduire les coûts.

Respecter les attentes de chacun dès la conception

Tirer avantage de la concertation

Quel que soit le type de construction, cette dernière s'inscrit dans un contexte et des pratiques quotidiennes. Afin de cultiver de bonnes relations futures, il est nécessaire de connaître les avis du maire, des voisinsdès l'émergence de tout projet qui risque de bouleverser la situation existante.

Pensez à rencontrer vos voisins dès le démarrage de votre projet.

Prévenir les nuisances dès la phase chantier

Les chantiers génèrent des nuisances (bruit, poussière) qui peuvent porter préjudice au voisinage. Il faut alors organiser le chantier pour limiter l'effet des nuisancestout en informant les riverains.

Des procédés de mise en oeuvre spécifiques permettent de réduire la durée et les bruits en phase chantier.

Habiter son projet : se protéger et s'ouvrir

Habiter nécessite une gestion intelligente des espaces privatifs, plus intimes, et ou des espaces que l'on choisit de mettre en communavec ses voisins. Il est nécessaire de trouver un équilibre entre les besoins d'intimité, les contraintes de sécurité et de bruit, et la vie collective.

Réfléchissez à ce que vous pouvez mutualiser, par rapport à votre mode de vie, vos besoins et vos envies.

Concevoir des espaces de jardin comme liant social et vecteur d'intimité.

Journée festive à Lorentzen

Pour cet équipement public, de nombreux espaces extérieurs ont été conçus pour permettre aux usagers et aux riverains de se réunir pour des moments conviviaux dans un cadreagréable. Il est possible d'en faire de même dans des projets d'habitations.

Lorentzen : ménager des espaces conviviaux / architectes : dwpa architectes - photo : Rita Jacob

zoom

De  nombreuses  initiatives  d'autopromotion  émergent en France ces dernières années. Des particuliers se regroupent pour concevoir, financer et réaliser ensemble un projet immobilier adapté à leurs besoins  et  budgets,  en mutualisant  certains  équipements  ou  espaces.  L'autopromotion  permet  une économie de 15 à 20 % par rapport à un logement du marché privé, et ouvre ainsi accès à des logements sur mesure à des prix plus modestes.

Et dans le permis de construire?

Une maison individuelle ou un habitat collectif, avec des espaces mutualisés sont avant tout un choix de mode de vie. Ceci se traduit donc dès l'émergence du projet, dans le choix du programme, définissant les espaces nécessairement intimes, et les espaces et équipements pouvant être mutualisés.

Pour en savoir plus

  • CAUE 67 - l'écoquartier
  • Certu - écoquartiers en milieu rural, éd.du Certu

En complément

Liens :


 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?

Faites le point sur votre projet :