Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / ENCOURAGER l'éco-rénovation / Construire ou rénover ? / Favoriser une architecture locale et contemporaine / Le confort et la santé

Le confort et la santé

Construire un cadre de vie sain et confortable

Marchant de bout de bâtimentNous  passons  en  moyenne  22  heures  par  jour  en  intérieur, soit 90% de notre temps. L'air que nous respirons peut être polluépar les matériaux de notre logement ou par les activités que nous y réalisons. La qualité de l'air intérieur peut avoir des effets sur le confort et la santé, depuis  la  simple  gêne  (odeurs, somnolence, irritations) jusqu'audéveloppement ou l'aggravation de pathologies, comme les allergies respiratoires.
Les matériauxutilisés pour la construction sont le premier facteur de pollution de l'air intérieur. Cette pollution domestique  a donné lieu, ces dernières années, à de nombreuses études scientifiques. Des  résultats inquiétants en ressortent  puisque,  sans  le savoir, nous sommes entourés de composants chimiques nocifs.
Pour créer le logement le plus sain et le plus confortable possible, le choix des matériaux est crucial, les questions de ventilation, d'étanchéité, d'hygrométrie et d'inertie, d'éclairage et de bruit, certes plus techniques, le sont également.

Les bonnes questions à se poser La santé en architecture

  • Quel sera l'impact des matériaux sur ma santé et celle des constructeurs ?
  • Les matériaux utilisés sont-ils adaptés au climat ?
  • Les espaces sont-ils confortables au niveau acoustique, thermique et au niveau de l'éclairage ?

Les enjeux

Choisir des matériaux à faible impact sur la santé Bien choisir ces matériaux pour construire

Un  habitat sain est donc avant tout construit avec des matériaux non polluants. On désigne fréquemment les matériaux fortement transformés comme seuls responsables mais les matériaux naturels ou recyclés peuvent aussi comporter des dangers pour la santé !

Connaître la composition et la qualité des matériaux mis en œuvre et leurs émissions potentielles en
composés organiques volatiles (COV).

Créer les facteurs de confort

Ces questions concernent les conforts thermiques, visuels et acoustiques,ainsi que la qualité de l'airtels qu'ils sont perçus par les occupants. Des risques d'inconforts varient selon les saisons, surtout l'hiver et l'été.

Maîtiser le taux d'humidité, et les circulations d'air
La température ressentiedépendra bien sûr de la température de l'air ambiant, mais aussi de
celles des parois, du taux d'humidité et de la vitesse de la circulation d'air.

Associer des matériaux adaptés aux saisons et au climat.

Gérer l'éclairage naturel, l'éclairage artificiel, l'éblouissement

Un éclairage trop faible ou trop fort, mal réparti dans l'espace provoque une fatigue. L'ambiance lumineuse doit être domestiquéetout en favorisant le recours à la lumière naturelle.

Adapter l'éclairage aux espaces et activités tout en créant les vues vers l'extérieur, ou en les occultant.

Se tourner vers les équipements lumineux les moins énergivores avec une couleur agréable.

Se protéger du bruit par une isolation et une correction acoustique

Le confort acoustique a une forte influence sur la qualité de vie au quotidien. La géométrie d'un espaceet le choix des matériauxrestent déterminants pour maîtriser les temps de la réverbération et l'absorption de certains bruits.

S'isoler du bruit est indispensable en traitant prioritairement les points de faiblesse (ouvrants, bruits récurrents des équipements, tels que VMC).

Architecture sensorielle

Les espaces de cette crèche sont organisés de manière à bénéficier au maximum de lumière naturelle (haut-jours et patio central). Le plafond ajouré en lames de bois participe à la correction acoustique de l'espace central pour optimiser le confort des utilisateurs.

Sarreguemines : imaginer un espace agréable / architectes : Paul Le Quernec et Michel Grasso architectes - photo : Guillaume Duret

Et dans le permis de construire?

Envisager  le  choix  des  matériaux  dans  le  but  de  minimiser  les  impacts  sur  la  santé  et l'environnement est un véritable acte engagé. Les fiches de déclaration environnementale et sanitaire permettent de guider ce choix, qui se traduit essentiellement dans le système constructif, et laliste des matériaux mis en œuvre.

Pour en savoir plus

  • http://www.air-interieur.org
  • http://www.qualite-air-interieur.fr/alerte-danger-polluant-air-interieur-maison
  • http://fdes.fr

 

 


 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?

Faites le point sur votre projet :