Accessibilité

S'identifier / Créer un compte S'identifier



Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !

 

Menu

Accueil / ENCOURAGER l'éco-rénovation / Pourquoi éco-rénover / Espace Eco-Entreprenant

A Saverne, un bâtiment passif pour le futur pôle d'efficacité énergétique

Une enveloppe très performante

Principe fondateur de la construction passive, l'absence de chauffage conventionnel a conduit l'équipe de conception à définir une enveloppe très performante en termes d'isolation (pas une paroi au-dessus de 0,1 W/m²K) et d'étanchéité (0,26 v/h), couplée à des systèmes de ventilation double flux à haut rendement. Le bâtiment à ossature bois repose sur des fondations en micropieux permettant d'éliminer l'essentiel des ponts thermiques et de préserver l'environnement naturel. Pas moins de 80 cm de ouate de cellulose ont été insufflés dans le plancher en bois massif cinq plis. Les murs, préfabriqués et mis en œuvre par la société bas-rhinoise Hunsinger, associent 26 cm de ouate de cellulose, insufflée sur le chantier, à 12 cm en isolation par l'extérieur et 12 cm en isolation intérieure complémentaire en panneaux de laine de bois. Sur la toiture en bois massifs trois plis, 26 cm d'isolation polyuréthane et un double complexe d'étanchéité – les seuls matériaux non bio-sourcés de la structure – achèvent de garantir la performance de l'enveloppe. Toutes les fenêtres ont été dotées de triple vitrage, la plupart des ouvertures se concentrant sur la façade sud-ouest pour optimiser les apports solaires.

Systèmes de ventilation différenciés

 Pour gérer le renouvellement d'air, trois systèmes de ventilation coexistent, avec des débits différenciés selon les usages. Les besoins les plus réguliers concernent les 160 m² de bureaux, où la priorité va au renouvellement de l'air et à la prise en compte des apports secondaires de chaleur (équipements électriques notamment). La maîtrise d'œuvre a aussi prévu un système de rafraîchissement adiabatique pour les périodes les plus chaudes de l'année. Pour les salles de réunion et d'exposition, situées en enfilade sur 175 m², les besoins sont plus ponctuels mais aussi plus importants. «Plutôt que de surdimensionner les équipements, notre choix a été de s'appuyer sur la ventilation naturelle en combinant des ouvrants à soufflets situés en parties inférieure et supérieure des deux zones», indique l'architecte, Rolf Matz. Des brise-soleil s'ouvrent automatiquement en cas de fort ensoleillement. L'ensemble du système est géré par domotique, et inclut des capteurs de CO² pour contrôler la qualité de l'air.

 


En complément

Liens :


 

Vous avez des questions ?

Vous souhaitez rencontrer un conseiller ?

Par ici, nous avons des réponses  ! 

 

Vidéos

Vidéos

 

On parle beaucoup  de la rénovation thermique en France. C'est un des enjeux d'avenir pour retrouver une indépendance énergétique et développer des emplois. Eco-rénover pour économiser. "J'éco-rénove,  j'économise ! " L'éco-rénovation c'est isoler son logement, pour consommer moins d'énergie. Mais éco-rénover c'est beaucoup plus, quand on parle de bâti ancien ! Qu'en est-il réellement ?